• Bien entendu quand c’est novembre en mai, on a envie de rester chez soi à revoir Breaking Bad, l’intégrale Agnès Varda ou à boire des spritz en lisant des romans, au lieu de venir essayer des merveilles de shoes. Alors ne vous en faites pas, puisque ce sont encore les vacances scolaires, nous avons engagé une équipe de choc afin de vous envoyer les bijoux chez vous #teampatricia #maianina #shoes #shoeporn #shoechoute #lavielamourlespatricia
    • Deux ans déjà que tu es rentrée dans ma vie. Deux ans de bonheur, de joie, de moments merveilleux au cours desquels j’ai appris à te connaître, découvrir toutes tes qualités et aucun de tes défauts. Tu es devenue le soleil de ma vie et la Téquila Sunrise de mes nuits. Alors pour cela, merci petite boots chérie et joyeux anniversaire ? ❤️ #bullit #shoeporn #shoechoute #lavielamourlespatricia #patriciablanchetqueenofgrolles
    • J'adore ce prénom délicieusement vintage qui me renvoie à la première égérie de la Nouvelle Vague, Bernadette Lafont, mais aussi à la dernière Première Dame d'un ancien temps, Bernadette Chirac. Après mme Chirac, nous avons basculé sur un versant plus bling, plus libéré aussi, où les tromperies ont été mises à jour par des paparazzi/journalistes, et où la fonction a perdu de sa superbe, déboulonnée par la nécessité de modernité. 
Donc voilà Bernadette à quoi tu me fais songer à un brin de bonheur mâtiné de mélancolie. Et pour cela, tu méritais bien un modèle qui sent la fête, Bernadette @reverberestudio #shoes #shoeporn #shoechoute #lavielamourlespatricia #patriciablanchetqueenofgrolles
    • Depuis que je suis en âge de réfléchir, et aussi loin que je m'en souvienne, je me rappelle que mon père, avant que je ne quitte la maison pour aller à l'école, pour aller à la piscine, pour aller au sport ou même pour aller jouer chez la voisine, me faisait un signe. Il ouvrait sa main entièrement et la posait sur ma tête en disant: " 5 sur toi ma fille". C'était pour me porter chance et surtout m'éloigner du mauvais oeil, des mauvaises ondes, de tout ce qui pouvait me heurter. Même quand j'ouvrais le frigo pour y prendre un @cacolacofficiel , il me faisait un 5 de peur que j'attrape une angine. 
Alors évidemment, à force de répétition et parce que j'aime l'idée d'être protégée par un bouclier imaginaire, ce 5 m'a accompagné depuis. 
Quand il m'est venu, comme une apparition divine, de créer ma bottine ajourée sur le côté, je souhaitais qu'il y ait transmission d'une idée, d'une tradition, celle de la protection. 
Voilà pourquoi cette low-boot se nomme Fifty-Five, 55. Afin qu'elle vous protège, deux fois mieux, si c'est possible, que ne le faisait mon père @reverberestudio #patriciablanchetqueenofgrolles
    • Je fais campagne pour moi-même #guanabana #shoes #shoeporn #voteutile #lavielamourlespatricia #patriciablanchetqueenofgrolles
    • Quand mon père est arrivé en France, il ne comptait pas s'y arrêter définitivement. Il pensait que ce serait un stop. Une sorte de mise en bouche à la vie occidentale pour ensuite traverser l'Atlantique et s'installer à New-York. A Brooklyn plus précisément où l'attendaient déjà tantes et cousins. Ils y avaient monté un petit délicatessen dont la spécialité était la chakchouka, sous toutes ses formes. Il y avait la classique bien entendu, succulente, et puis l'épicée, la chakchouka verte, cuisinée avec de de la marijuana, la perse, préparée avec des fils d'or. Leur succès se limitait au pâté de maison, mais il était réel. Ils eurent donc besoin de renfort et ils proposèrent à mon père un job de portier-cogneur. Il aimait bien la castagne, il était jeune alors et Brooklyn n'était pas encore tout à fait un repère à bobos/hipsters comme il l'est aujourd'hui... suite dans ma bio ?❤️ @reverberestudio #shoes #shoeporn #shoechoute #lavielamourlespatricia #patriciablanchetqueenofgrolles
    • Mon grand-père était boulanger alors je me suis lancée dans la création de baguettes magiques @reverberestudio #shoes #shoeporn #shoechoute #lavielamourlespatricia #patriciablanchetqueenofgrolles
    • Je ne sais pas vous, mais moi j'ai usé de la jupe, de la robe, du jean, de la salopette et même de la culotte sur les sièges de cinémas. Ceux de la Cinémathèque, des salles de la rue des Ecoles, de la rue Christine, de Montparnasse, de Clichy... j'allais au ciné là où je vivais, là où étaient projetés des inédits, des introuvables, des pépites. Je vivais avec le Pariscope dans une main et ma carte de membre de vidéoclub dans l'autre. Je bouffais de la péloche et de la VHS comme d'autres du Vidal. Et j'adorais ça.
Je pourrais vivre avec un appareil qui me garde les paupières ouvertes H24 pour avaler des films toujours et encore.
Et de fait, j'aime bien nommer mes créa de noms qui viennent du cinéma. L'escarpin Benny Blanco tient son nom d'un film qui m'avait littéralement scotché: Carlito's way sorti en 1993. Je pourrais disserter des lignes et des chapitres sur ce joyau du film noir qui démarre comme Sunset Boulevard de Wilder, où l'on sait dès les premiers instants que cela se terminera très mal, où l'on découvre un Al Pacino merveilleux qui ne se sépare jamais de son brushing même sous un ouragan tropical, un Sean Penn méconnaissable et un final qui fait perdre 20 litres d'eau sans bouger de son siège.
Comme disait Hitchcock: " Plus est réussi le méchant, plus réussi sera le film"  et là, le méchant, puisqu'il est inattendu, se nomme Benny Blanco. Benny Blanco from the Bronx, une petite frappe qui ne rêve que de gloire et de paillettes. Comme cet escarpin qui rêve de gloire, être à vos pieds, et de paillettes, recueillir toutes les réactions enamourées de vos copines en plein extase devant vos bijoux de Benny Blanco @reverberestudio #shoes #shoeporn #shoechoute #lavielamourlespatricia #patriciablanchetqueenofgrolles
    • Il n'y a pas un seul modèle de chez moi qui ne soit porteur d'une symbolique. C'est comme cela, c'est naturel et de toutes les façons, pas de vie sans histoire. Et pas d'histoire sans vie.
Alors quand est née l'envie de créer une boots santiag accompagnée de grandes ailes libératrices, la nommer Angel me parut follement évident. Et ce n'est pas un Angel anodin mais celui d'un morceau qui ouvre le troisième album de Massive Attack. 
Je dois avouer que l'arrivée du trip hop a été, pour moi, accompagnée d'une immense émotion. Je finissais le lycée, je commençais à travailler à droite, à gauche, je sortais beaucoup quand est arrivé Unfinished Sympathy, leur premier morceau qui pénétra mes oreilles.
J'en fus médusée. Pétrifiée. Le son chargé, lancinant, le beat qui cogne et la voix de Shara Nelson me firent un effet spleen, puissance quatre. Quelques mois après, Portishead en remettait une couche avec sa musique qui creuse, peut-être encore plus à la recherche d'une profonde mélancolie. Et j'avoue qu'à l'époque je n'ai pas bien su accueillir cette musique, ô combien perforante. Je n'étais pas sûre de moi et cela m'obligeait à aller chercher dans des recoins de tristesse que je ne m'autorisais pas à fouiller de peur d'être envahie. Je me souviens que, plus jeune, la cold wave et la new-wave me plongeaient exactement dans ce même état d'effroi, que ce soit les Cure, Joy Division ou Siouxsie. Leurs sons me terrorisaient. 
Et puis j'ai grandi, mûri (pas des masses mais quand même un peu), vieilli et j'ai appris à ne plus ouvrir en grand les portes de l'angoisses. Je sais donc, à présent, écouter ces groupes-là sans craindre que leurs paroles ne me volent mon âme. Ça a l'air complètement dingue de dire que la musique peut avoir un tel impact sur le comportement mais c'est vraiment ainsi que je le ressentais, que je le ressens toujours d'ailleurs mais avec plus de distance. Genre, comme celle qui me sépare présentement de Vladivostok.
Du coup, maintenant que je suis guérie, je peux nommer ma bottine Angel en toute quiétude, et vous inviter à écouter ce titre inaugural d'un album déjà âgé de vingt et un ans @reverberestudio
    • Juste pour vous dire que les mousquetaires, elles n’étaient que deux #teampaillettes #gaby #maietteapaiette #shoes #shoeporn #shoechoute #lavielamourlespatricia #patriciablanchetqueenofgrolles
@patriciablanchet
Continue shopping
View cart & checkout
Continue shopping
View cart & checkout