Envois en Chrono Relais offerts partout en France !

Journal

  • La vie ne vaut d'être vécue sans amour. C'est sûr. Et sans chaussure c'est encore plus dur.

    PB_Fall_Winter_2018_27
    Quand j'étais jeune, très jeune, toute petite, à peine en âge de marcher, j'ai été fascinée par un truc télévisé de dingue. J'ai vu une jeune fille, tout juste adolescente qui faisait des bonds de kangourou, des galipettes à la Bruce Lee. J'ai de suite reproduit cela chez mes parents entre le canapé, le bar qui me servait de poutre et leur dressing en guise de barres parallèles. J'ai tout détruit, éventré leur lit, défoncé la penderie. J'avais fait de chez eux mon gymnase, mon terrain d'entraînement olympique. Je venais d'avoir trois ans et j'avais décidé d'en découdre avec le sport de haut niveau. Trop jeune pour être punie, trop vieille pour être abandonnée, mes parents eurent la généreuse idée de m'inscrire à la gymnastique l'année suivante. Ce qui leur permettait de ne pas avoir à racheter leur mobilier à chacune de mes représentations surtout à une époque où Ikea n'existait toujours pas.
    Lire la suite
  • La véritable histoire des Marx Sisters

    PB_Fall_Winter_2018_25

     

    Une chaussure c'est toujours une histoire connectée à un sentiment, un moment de ma vie, une oeuvre, une chanson, un film, une personne. Je suis obligée de relier tous les points d'un dessin pour avancer et laisser apparaître une figure, c'est tout à fait primordial parce que je tresse ainsi mon existence. Lire la suite

  • La rentrée, on va la lover

    Campagne publicitaire automne/hiver pour la marque de chaussures Patricia Blanchet

    C'est la rentrée, bordel. Bordel parce que lorsqu'on doit se préparer à mettre les mains, les pieds, le cou, le corps tout en entier dans une nouvelle année, il faut être préparées ou au contraire complètement relâchées pour se dresser et affronter un adversaire qui peut paraître démesuré. Démesuré selon les objectifs qu'on se fixe : être une winneuse, être une bonne copine, une bonne petite amie, une bonne sportive, un bon coup, une bonne maman (salut les confitures), une bonne citoyenne (salut ça va Manu)... la liste est longue mais globalement, à chaque rentrée on a envie de l'aborder comme une nouvelle classe, genre je suis en CM1, comme une nouvelle étape avec ce désir de s'améliorer, pour s'émanciper surtout et parce que l'être humain veut, tout simplement, s'élever. On a envie de se faire du bien, et aussi parfois, d'arrêter de se faire du mal. Comme avoir envie d'arrêter de fumer, de boire, de manger gras, de rien faire de son dimanche, de mal parler à ceux qu'on aime. Alors on prend des résolutions, on se dit qu'on fera mieux ce coup-ci. On se retrousse les manches du marcel et on va mettre les mains dans le cambouis à la recherche de la panne qui nous a empêchée d'être celle, l'année passée, qu'on projette d'être lors de cette nouvelle rentrée. Lire la suite

  • Comment m'est venue l'idée de créer mon premier modèle

    blanchet15558

    C'était un lundi de février. Je m'en souviens parce qu'il faisait froid. Un froid qui n'existe plus, un froid polaire. Il neigeait à gras flocons. Paris était paralysée. Je travaillais alors pour une grande marque de chaussures créée par un monsieur disparu à présent. Non pas lors d'un tour de magie, non. Il était bel et bien mort, bien enterré, bien décomposé. Bien bien loin.

     

    Nous étions quatre vendeuses dans cette boutique où je venais tous les jours. J'étais seule le lundi car il s'agissait plus d'une ouverture technique, de dépannage pour les éventuels clients que d'un vrai jour de commerce. Lire la suite

  • J'ai décidé de nommer mon salomé Kirk, et voici pourquoi

    Kirkyky

     

    KIRK

     

    Quelque part après le bac et entre quelques études universitaires éteintes (c'est le contraire de brillantes), je me suis regardée dans la glace et je me suis dit (outre le fait que je me trouvais plutôt pas mal): "Bon alors ma fille, t’as pas l’impression que tu serais mieux ailleurs qu’ici ? Dis la vérité, et ne te dérobe pas".

    Lire la suite

  • Connaissiez-vous la signification des noms de nos modèles ? Bah maintenant oui. Mais va falloir lire ce qui suit hein !

    tumblr_mx6j2cqCBA1rff1ieo1_500

     

    • Le salomé Gin-Fizz
    J'aime bien cette histoire parce qu'elle résume parfaitement ma rencontre avec le cocktail et ma propension à n'avoir aucune mesure. J'étais donc en vacances, dans un lieu vraiment génial, magique. En République (pas en marche) mais Dominicaine. J'avais 14 ans, c'était le mois d'août et c'était formidable parce qu'il faisait beau, les cocotiers penchaient et leurs feuilles baignaient dans une eau transparente. Je commençais à avoir le droit de sortir jusque minuit sous surveillance parentale et de danser sur Duran Duran ou Falco, ou Aha ou AC/DC ou Kraftwerk ou la Compagnie Créole ou Gilbert Montagné, ou Trazan Boy. Bref, vous voyez les standards sur lesquels on peut faire un grand écart, du smurf, un moonwalk, épater la galerie et que tout le monde puisse golri.
    Lire la suite
  • Patricia va aux Maldives

    Martine-PB-MALDIVES Lire la suite

  • L'histoire de la Youpi est aussi celle de la Marque

    eagles-hotel-california-cover-rhinoAlors que je travaillais pour une marque de chaussures que je ne nommerais pas, j'étais au bout mentalement. Plus d'envie, plus d'idées pour des gens qui, de toutes les façons, allaient me les travestir et en faire n'importe quoi. Lire la suite

  • Les Blanchett une histoire de famille qui en a sous le pied

    tumblr_p6m8ar3nx51s6gwqro2_500

    Fervente admiratrice du Festival de Cannes où elle est invitée chaque année mais où elle ne se rend jamais, faute de temps, trop occupée à préparer vos petits souliers, Patricia est toujours dans un état de transe quand arrive enfin la plus belle manifestation au monde.  Lire la suite

  • Good Morning Starshine

    tumblr_n2spalFVqc1qbqwc2o1_1280

     

    Je ne serais pas arrivée là si…

    Lire la suite

  1. 1
  2. 2
  3. 3
Continue shopping
View cart & checkout
Continue shopping
View cart & checkout