L'histoire de la Youpi est aussi celle de la Marque

J'ai, sur un coup de tête, décidé de tout plaquer et de partir, en plein coeur du printemps, pour la Californie, atterrissage Los Angeles. Je me suis rendue chez un dealer de voitures. Je ne voulais pas d'une vulgaire caisse moderne. Et, pour le prix d'une location, j'ai acheté une Ford Mustang rouge décapotable, intérieur cuir blanc.  Et j'ai tracé.
Sur une autoroute sombre et déserte.
Un vent frais passait dans mes cheveux.
La senteur tiède des colitas
S'élevant à travers l'atmosphère
Au loin
J'aperçus une lumière vacillante
Ma tête devint lourde et ma vue s'obscurcit
Je dus m'arrêter pour la nuit
Et c'est là que je découvrais le fameux Hotel California.
Je pris une margarita et je m'allongeai dans un hamac afin de songer à ce que j'allais faire de ma vie. Continuer à travailler pour une entreprise qui n'en avait rien à faire de ma créativité ou m'émanciper. J'ai d'abord songé à faire quelque chose de totalement différent. Croupière à Vegas, prof au Lycée français, j'ai même pensé à demander un poste de serveuse à l'Hotel California. Ce que je voulais c'était déguerpir, changer de vie, table rase. Et c'est au fil de la nuit, après quelques margaritas, et en discutant avec le portier de l'hôtel, que je me suis rendue à l'évidence, il ne fallait pas que je fuis mon destin. Pour être bien dans mes baskets, il fallait que je continue à faire de la chaussure mais pour moi seule. En créant ma propre marque, je pourrais enfin arriver à mes fins.
Cette solution qui était là devant mes yeux, si évidente, il avait fallu que je me rende au bout du monde pour qu'elle m'apparaisse si logique et limpide.
Et si Archimède cria Eurêka lorsqu'il comprit les lois qui régissent la poussée que subissent les objets, pour ma part j'ai hurlé YOUPI lorsque je compris de quoi mon futur serait fait. Une marque de chaussures, la mienne et afin de simplifier tout ceci, je l'appellerai de mon propre nom. Ainsi pas de confusion.
Voilà donc l'histoire et la genèse de la marque. Et comme disait Ray Bradbury: " Il faut sans cesse se jeter du haut d'une falaise et se fabriquer des ailes durant la chute".
Cette courte nouvelle valait bien l'invention d'une low-boot, ornée de son soleil au talon et d'un code promo exceptionnel, comme peut l'être une comète, qui se nomme YOUKA( mash-up d'Eurêka et Youpi).

← Article précèdent Article suivant →

Continue shopping
View cart & checkout
Continue shopping
View cart & checkout